sommeil_et_SII

🍏 Fatigue et SII

L’automne s’installe de plus en plus. L’hiver ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. Vous vous sentez fatigué et cela ne s’arrange pas avec le changement d’heure qui est intervenu il y a plusieurs semaines. Le syndrome de l’intestin irritable dont vous souffrez n’est pas non plus innocent dans cette fatigue.

La fatigue et le SII : un cercle vicieux

Syndrome de l’intestin irritable et syndrome de fatigue chronique vont souvent de paire mais encore aujourd’hui on ignore la raison de ce lien entre les deux troubles. Ce qui a été constaté chez de nombreux patients atteints de syndrome de l’intestin irritable c’est que les symptômes, à savoir les ballonnements, les troubles du transit, etc, sont exacerbés quand ils sont fatigués. Le syndrome de l’intestin irritable génère une fatigue persistante et lorsque celle-ci se manifeste, elle augmente les symptômes… C’est un vrai cercle vicieux.

 

Comprenons distinctement ces deux syndromes. Je pense que vous commencez à bien connaître le syndrome de l’intestin irritable (SII). Cette pathologie se manifeste par des ballonnements, des troubles du transit, un inconfort digestif… Ces symptômes ne sont pas dus à un problème d’ordre anatomique.

Le syndrome de fatigue chronique est bien plus qu’une simple fatigue : il s’agit d’une fatigue inexpliquée, persistante, qui dure depuis au moins six mois et sur laquelle même le repos n’est pas efficace.

 

 Fatigue chronique : une origine intestinale possible ?

Les patients qui souffrent d’un syndrome de fatigue chronique ont une flore intestinale déséquilibrée, ce qui n’est pas sans rappeler le syndrome de l’intestin irritable. D’autres facteurs sont aussi en cause dans le cas d’une fatigue chronique. Voyons ensemble la théorie d’une origine intestinale.

Les patients qui souffrent d’une fatigue chronique disent également éprouver des troubles gastro-intestinaux, comme un syndrome de l’intestin irritable.

 

Chez les personnes ayant une fatigue chronique, une étude a révélé qu’ils avaient une diversité bactériennes moindre que chez des patients sains. Les bactéries de la famille des Firmicutes étaient notamment moins présente chez ces personnes. De plus, il a été remarqué que les patients souffrant de fatigue chronique présentent plus des espèces pro-inflammatoires et moins d’espèces anti-inflammatoires. Enfin, les analyses sanguines de ces personnes ont révélées des niveaux de lipopolysaccharides plus élevés : ce sont des molécules inflammatoires d’origine bactérienne.

Ces observations ont permis de démontrer que la fatigue chronique n’est pas une maladie psychologique : il y a bel et bien une cause biologique. Cette cause biologique pourrait se nicher au niveau de la flore intestinale.

 

Traiter le syndrome de l’intestin irritable et la fatigue

Prendre en charge un syndrome de l’intestin irritable est un long parcours. Et traiter en même temps la fatigue peut s’avérer être un énorme challenge : il ne faut pas vous sentir accablé par cette situation.

Discutez avec votre médecin pour voir si, dans un premier temps, un traitement médicamenteux ne permettrait pas de soulager certains de vos symptômes du SII.

Débuter une thérapie cognitive comportementale peut aussi être recommandée car en dialoguant avec le thérapeute, vous pourrez vous procurer des outils qui vous permettront de mieux appréhendez c-vos symptômes et d’avoir ainsi le sentiment de mieux les contrôler : vous vous sentirez moins accablés.

Pour “traiter” la fatigue, un changement de mode de vie est inévitable. Etes-vous sûr(e) de ne pas vous surmenez au quotidien ? Adaptez des activités de routine et établissez une structure de vie quotidienne étalée sur toute la semaine. Vous surchargez moins au quotidien permettra d’atténuer légèrement votre fatigue.

Enfin, ne négligez pas votre sommeil. Veillez à dormir suffisamment mais aussi à avoir un sommeil de bonne qualité ! Un bon sommeil contribue à améliorer ces deux syndromes

 

 

Auteure : Amandine, diététicienne de DIETIS

 

 


 

 


Imprimer  

Vous pourriez être intéressé.e par: