poids_et_Diabète

🍏 Comment gérer son poids quand on est diabétique ?

Le diabète de type 2 s’installe le plus souvent avec l’avancée en âge tout comme le surpoids ou l’obésité. L’augmentation du poids avec l’âge peut être due à des perturbations hormonales chez la femme par exemple au moment de la ménopause ou à cause d’une diminution de l’activité physique. Surpoids ou obésité et diabète de type 2 sont intimement liés : les trois quarts de patients diabétiques sont aussi en obésité.

Quels sont les liens de causalité entre ces deux maladies ? La perte de poids a-t-elle une influence sur le diabète de type 2 ?

On va vous donner des éléments de réponse à ces deux questions.

Un lien de causalité entre obésité et diabète de type 2 ?

Les courbes du nombre de cas d’obésité et du nombre de cas de diabète de type 2 semblent suivre la même progression ce qui laisse penser que ces deux maladies sont étroitement liées. Et effectivement, ce n’est pas un hasard ! Le mécanisme à l’origine de l’apparition du diabète de type 2 chez ces patients également obèse est l’insulinorésistance. Comme dit dans une précédente newsletter, le diabète s’installe de manière silencieuse avec le développement par le corps d’une résistance à l’insuline qui est une des deux hormones qui régule la glycémie. Cette résistance progressive va obliger le pancréas a produire de plus en plus d’insuline...sauf qu’à un moment cela ne suffit même plus pour réguler la glycémie convenablement : c’est là que le diabète est installé.

L’insulinorésistance qui s’installe progressivement dans le cadre d’un diabète de type 2 sont : le vieillissement, le mode d’alimentation gras et sucré, la sédentarité et le stress.

Ces causes vous parlent ? Pas de doute, ce sont les mêmes qui sont à l’origine de l’obésité !

 

La perte de poids a-t-elle une influence sur le diabète de type 2 ?

La première mesure mise en place dans la prise en charge du diabète de type 2 est la modification de l’alimentation. Les mesures hygiéno-diététiques ont pour but d’éviter les complications, notamment cardiovasculaires. Et pour y parvenir, une perte de poids est souvent recommandée. En effet, une étude a démontré qu’une rémission de la maladie était possible s’il y avait une perte de poids. Cette rémission est liée au degré de la perte de poids.

 

Comment gérer sa perte de poids avec un diabète de type 2 ?

Contrairement aux personnes atteintes du diabète de type 1, les patients atteints de diabète de type 2 peuvent agir sur leur glycémie et la faire baisser, en changeant leurs habitudes alimentaires. L’objectif lors des repas sera de ne pas affoler la glycémie. Voici donc quelques conseils pour éviter les pics d’hyperglycémie après les repas :

  • privilégiez les produits complets qui ont un index glycémique plus bas donc provoqueront une hausse plus faible de la glycémie après les avoir consommés.

  • éviter la consommation de produits sucrés en “prise isolée” c’est-à-dire non accompagnés d’autres aliments. La présence de protéines ou de lipides ou même de fibres aura tendance à diminuer la charge glycémique.

  • ne supprimez pas totalement les féculents de votre alimentation : ils sont importants tout de même pour réguler la glycémie et éviter l’effet yoyo sur votre taux de sucre dans le sang.

  • pour perdre du poids, revoyez votre alimentation et les quantités consommées : un régime hypocalorique dans lequel on fait la part belle aux bonnes graisses et la chasse aux mauvaises graisses doit être mis en place.

  • attention aux fruits ! N’en consommez pas plus de 3 par jour. Et privilégiez des fruits entiers plutôt qu’en compote ou en smoothie.

  • L’alcool, moins on en boit (pendant ou en dehors des repas), mieux c’est ! Il n’y a pas d’interdiction formelle, mais un verre au cours d’un repas sera le grand maximum et il faudra en plus opter pour les alcools les moins sucrés pour éviter la hausse de la glycémie mais aussi une éventuelle hypoglycémie réactionnelle.

 

Diabète de type 2 et excès de poids sont grandement liés. Pour améliorer l’équilibre de votre glycémie, il faudra passer par la case “perte de poids”. Modifier ses habitudes alimentaires et augmenter son activité physique suffisent en général pour activer la perte de poids.

Si cela ne suffit pas, un régime hypocalorique doit être mis en place pour faire du bien à votre glycémie.

 

 

Auteure : Amandine, diététicienne de Diétis 


 

 


Imprimer  

Vous pourriez être intéressé.e par: