planification des repas pour garder la ligne

Comment planifier ses repas pour être sûr de garder la ligne ?

Peut-être l’avez-vous remarqué avec vos collègues : il existe deux catégories de personnes sur cette planète. La première, toujours très organisée, qui ne vient pas au travail sans son tupperware quotidien. Et la seconde qui, lorsque midi sonne, part en quête d’un bon repas qui ne coûte pas un bras. Et si on vous disait que la seconde catégorie a tout compris ? Planifier ses repas a de multiples avantages, notamment pour la ligne et le portefeuille ! Explications.

Planifier des repas pour garder la ligne 

Il n’y a pas de secret, pour maintenir son poids de forme ou perdre quelques kilos, il faut manger équilibré. Mais difficile de concilier équilibre alimentaire et repas en dehors de la maison ou repas sur le pouce en journée de télétravail. Pris par le temps et les impératifs, qu’ils soient professionnels ou personnels, il s’agit d’aller au plus simple et au plus rapide lorsque vient le moment de déjeuner. Plats préparés, sandwichs, junk food et autres merveilles industrielles constituent nombre de nos déjeuners pris en semaine.

C’est là qu’entre en jeu la planification des repas. Anticiper ses repas à venir constitue la solution la plus simple pour manger sainement et sans excès. Si vos repas sont prévus et que les courses ont été faites en conséquence, quand vous aurez un petit creux vous saurez quoi manger et éviterez un passage à la boulangerie du coin ou pire, au fast-food le plus proche. Si cela demande certes un peu d’organisation, la planification est idéale lorsque l’on souhaite faire attention à sa ligne. Et le principe est simplissime. Chaque week-end, il suffit d’établir la liste de l’ensemble des repas pour la semaine AVANT d’aller faire ses courses. Prévoyez tous vos repas, sans oublier le petit-déjeuner ou la collation, et notez ce dont vous aurez besoin (et rien de plus). Pour commencer, privilégiez des recettes que vous maîtrisez et qui ne vous feront pas vivre un enfer aux fourneaux.

Prévoir en amont des repas équilibrés

L’élaboration d’une semaine de repas a un réel intérêt si les repas prévus sont adaptés à vos besoins. Il s’agit avant tout de faire en sorte que chacun de nos repas à venir soit équilibré mais gourmand, complet et rassasiant. Pour y parvenir, il faut garder en tête l’assiette idéale, soit :

  • 50 % de fruits et légumes, crus ou cuits, de saison (en entrée et en accompagnement du plat principal ;
  • 25 % de protéines, avec de la viande blanche, des œufs, du poisson ou des légumineuses ;
  • 25 % de féculents, à favoriser complets (pâtes, riz, céréales…).

Terminez par un fruit et/ou un produit laitier, et votre repas sera sous le signe de l’équilibre !

Planifier ses repas, c’est :

Gérer la liste des ingrédients

En ne succombant plus au burger tendance ou aux plats préparés à réchauffer, vous aurez la main sur l’ensemble des ingrédients de l’assiette. Car ce n’est pas qu’une légende : le tout-prêt contient souvent trop de sel, de sucre, de matières grasses et d’additifs. Là, votre assiette ne contiendra que des ingrédients que vous aimez et que vous choisissez.

Faire des économies

Savoir ce que vous allez manger les prochains jours va également vous permettre de précieuses économies. En effet, se rendre au supermarché sans réelle idée de recettes va inciter à acheter tout et n’importe quoi, sans pour autant nous permettre de nous sustenter sur les 5 prochains repas. Et c’est sans compter sur ces aliments achetés sans idée derrière la tête, qui finissent bien trop souvent à la poubelle. Avec votre liste de courses en main, vous n’achèterez que l’essentiel et éviterez les dépenses superflues (et aussi les gourmandises). Vous verrez qu’à la fin du mois, vous sentirez la différence.

Garder le cap, c'est :

Bien penser à varier

Pour ne pas vous lasser, il est important de varier les repas lors de la planification. Concevez vos menus en fonction des saisons et en alternant chaque jour les sources de féculents, de légumes et de protéines. N’hésitez pas à découvrir de nouvelles saveurs, à intégrer de nouvelles épices et à surprendre votre palais !

Cuisiner en plus grosses quantités

Cuisiner, c’est bien, mais la motivation n’est pas toujours là. Aussi, n’hésitez pas à préparer davantage de votre dîner et à congeler pour un soir prochain. Ainsi, après une dure journée, à bout de forces, vous n’aurez qu’à faire réchauffer votre plat et à vous détendre. Si êtes en entreprise, vous avez aussi la possibilité de mettre en tupperware pour le déjeuner du surlendemain : cela vous fera un repas de moins à anticiper et à préparer.

Sur le même sujet :
Les 10 commandements pour une rentrée saine et équilibrée
5 recettes express pour le télétravail


Imprimer  

Vous pourriez être intéressé.e par: